top of page
DSC_0583 (1).jpg

03 Texts 

About

01 about

IMG_0718 (1).jpg

Né en France en 1955 je vis et travaille à Jérusalem depuis 2015. J' ai commencé à peindre à l' âge de 14 ans dans un  cours du soir au collège. Formé à l’ Institut d'.Art Visuels . d’Orléans  (1975/76) et à la  Villa Arson (Ecole Nationale Supérieure d’Arts) de  Nice, (1976/79) j'ai  ensuite, parallèlement à mon activité artistique, exercé la profession d’infirmier et de cadre soignant en psychiatrie à l’ EPSM Georges Daumezon du Loiret. Dès lors, conciliant quotidiennement l’ atelier et l’ hôpital,  peinture et  psychiatrie évoluèrent simultanément  chacune à l’ ombre  et la lumière de l’ autre . Avec la paternité et le judaîsme elles  furent mes seules vraies viatiques.

En 1984, après un CAP de peinture en bâtiment et mes études d’ infirmier psychiatrique j’ai décidé de reprendre le chemin de la  peinture.      A rebours du temps il m’ avait mené   des  débuts de l’ abstraction aux  bisons de Fond de Gaume et aux mains soufflées de  Gargas, en passant par  Support Surface , la peinture américaine ,  le Quatrocento  et la peinture chinoise  du « moine Citrouille amère » . Et puis aux confins de l’ art et de la psychiatrie il y avait eu  aussi  les  expressions de la folie  que ce soit dans les oeuvres souvent sans lendemain des patients : poèmes,  dessins , confidences,  paroles , venues du plus profond de soi,    dans   l’ art brut des hommes du commun   , ou encore dans les « é-cris »  d’ Artaud et d' autres. 

Je le repris donc là où je l’ avais « laissé » :  au coeur d’ une composition géométrique en losange réalisée à Nice en 1977.  Je revins à mes lignes de pratique : le travail à plat, les  lignes de composition excédant le format , tout en m' éloignant de l' immédiateté  de l' expressionnisme avec des  gestes simples et uniformes et des  couleurs transparentes et liquides  dessinant leurs contours le long des lignes de coupe.   Mon regard se tournant vers ce qui advient sur le tableau après chaque pose de geste ou de couleur. 

 

Je travaille en général   à partir de principes de composition génératifs puisés dans l’histoire de l’art et la géométrie ( symétrie circulaire, construction géométrique des Portes d’harmonie et de la Proportion d’ or ) .   Sans esquisses ni préalables je mène de front plusieurs tableaux, parfois  jusqu’a 5 ou 6.  Plus ils sont nombreux plus j’ ai de chance de pouvoir les oublier et les retrouver avec surprise . J’interviens   à chaque séance une fois  et  sans repentir sur une partie de chacun d’ entre eux .

Tous commence aléatoirement  par une sorte de coup de dés : la pose sur la toile ou le papier tendu de trois formes géométriques issues du principe de composition . Chacune étant porteuse du dessin des 6 ou 7 autres qui le composent . Une forme surgit de cet entrecroisement, lui même porteur de nombreux autres à venir.  Gestes aplats et lignes, blanc, noir ou de couleur, tour à tour s’  arriment à ces engendrements dans l’ imprévu de « l’ association libre ».   Chaque élément  ayant sa vie propre il est  d’ abord   dessiné ou peint  à blanc, afin  d’entrevoir et de pressentir  où et comment ils pourraient  se poser dans le tableau . 

Ils sont peints en occultant ce qui les  entoure et les dessins et formes issus de leur juxtaposition se découvrent a posteriori.  La pose des couches elle - même se décompose    dans l’ épaisseur du temps  et la  transparence laisse percevoir  les différentes  strates de l’ avènement du tableau.    

   

Mes œuvres ont été  exposées en France et en Israël et sont présentes sur plusieurs sites d’ art contemporain et de galeries. Deux catalogues édités par le Centre d’ Art Contemporain de la Scène Nationale d’ Orléans m' ont été consacrés avec des textes du peintre  Christian Bonnefoi «  La pose du temps » et de  l’historien d’art Tristan Trémeau « Peindre avec réserve ». J' ai moi- même  consacré plusieurs écrits  à mon travail ainsi qu’aux ateliers de pratiques artistiques et projets culturels que j' ai menés à l’hôpital.

  Cofondateur du collectif d’artistes « le Pays Où le Ciel est Toujours Bleu » j' ai   été également de 2000 à 2015 responsable  des projets culturels de l’ E.P.S.M. Georges Daumezon avec en particulier la mise en place d’une résidence d’artiste «  Art et Architecture » en partenariat avec le Frac Centre et la réalisation d’une œuvre monumentale d ‘André Robillard à l’occasion du centenaire de l’établissement.

Depuis mon retour à l’abstraction en 1984 je suis « captivé » par la question de l’avènement du tableau et Je voudrais que chaque peinture nous raconte son histoire,  l’histoire de ses traits, de ses gestes, de ses couleurs. Aujourd’hui je le fais sériellement , adossé à des principes de composition , mais je pressens qu’un jour je pourrais    les regarder s’effacer, tomber comme des feuilles mortes et verrais mes œuvres s’en affranchir. » 

02 portfolio

2013  «  André Robillard chasseur de rêves. Portrait de l’artiste en quête des autres » Jean Delaunay

              in « André Robillard et l’art brut » (Catalogue d’exposition ISBN 978—2-910173-43-2)    

              Musée des Beaux Arts d’Orléans / CHD G. Daumezon

2012 «L’art brut dans la cité ou l’hommage public de l’hôpital à l’ œuvre d’André Robillard » Jean Delaunay

            in Trait d’union (journal interne) CHD G. Daumezon

2011  « Loin de la poussière »  Jean Delaunay (catalogue d’expositions P.O.C.T.B.)

2011  « Silencieuse présence ou les voies du dessin » Jean Delaunay in « Toi et Vous »

            (brochure d’ exposition ) FRAC CENTRE/ CHD DAUMEZON

2010 « Les frontières comme motifs » Jean Delaunay in « Ai Kitahara »

            (brochure d’ exposition) FRAC CENTRE / CHD DAUMEZON

2008 « Une résidence d’artiste à l hôpital psychiatrique » Jean Delaunay in « 47°54’13.62’’N 1°53’47.19’’E DN »                 (brochure d’ exposition) FRAC CENTRE / CHD DAUMEZON

2006 « Béréchit 1988» J/Y Delaunay-Israel Musée Hechal Shlomo Jérusalem

2003 « S.Turpin, J. Delaunay et L. Mazuy, S. Bordarier et C. Cuzin » Tristan Trémeau

            (Art-Press N°287 février )

2002 « Dialogues »  Tristan Trémeau  (plaquette d’exposition, Vierzon)

2000 « Partis pris » Jean Delaunay in « Peintures » le Pays Où le Ciel est Toujours Bleu                               

             (Brochure d’exposition) http://poctb.fr 

1998 « Tant et Temps » Sérigraphies d’ art  Jean Dominique Burtin

           (Plaquette Edition Dubois Imageries)

1996 « Peindre avec réserve »  Tristan Trémeau  (catalogue d’exposition, Orléans)

1991 «  Le cheminement de la peinture - Notes sur un itinéraire thérapeutique » Jean Delaunay

             Ecole des Cadres de santé mentale C.H. ST ANNE PARIS 

1989 « La pose du temps » Christian Bonnefoi (catalogue d’exposition, C.A.C. Orléans)

1989 «  Notes » Jean Delaunay (plaquette d’exposition) C.A.C.ORLEANS

1983 «  A propos de deux expériences d'atelier de peinture à l'hôpital » Jean Delaunay Ecole d'infirmier de

             Secteur Psychiatrique C.H. G.DAUMEZON FLEURY LES AUBRAIS 

1983 « 146 Créateurs » Nancy Delaunay E.N.S.A.D. Villa Arson Nice

1977 « A propos de la visite d’une grotte peinte à l’âge du renne » Jean Delaunay ENSA Villa Arson Nice 

Contact

04 contact
Galeries d' art en ligne :
https://fr.artprice.com/artiste/688527/jean-yohanan-delaunay
https://www.artsper.com/il/contemporary-artists/israel/11107/j-y-delaunay-israel
https://www.saatchiart.com/jydelaunayisrael/

https://www.singulart.com/fr/artiste/jean-yohanan-delaunay-israel-19057

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion

bottom of page